anatomique

anatomique [ anatɔmik ] adj.
• 1546; bas lat. anatomicus, d'o. gr.
Relatif à l'anatomie. Caractères anatomiques des insectes. Planche anatomique du cœur. Adapté à l'anatomie. Des chaussures de ski anatomiques.

anatomique adjectif (bas latin anatomicus) Relatif à l'anatomie : Iconographie anatomique. Qui s'adapte à l'anatomie du corps humain : Siège anatomique.anatomique (expressions) adjectif (bas latin anatomicus) Piqûre anatomique, blessure faite avec un instrument servant à la dissection d'un cadavre. (Elle expose à des infections graves.)

anatomique
adj. Qui relève de l'anatomie. Une planche anatomique.

⇒ANATOMIQUE, adj.
Relatif à l'anatomie.
A.— Qui a rapport à la dissection d'un corps en vue de l'enseignement ou de la recherche médicale.
En partic. Pièce, planche anatomique. Synon. pièce, planche d'anatomie :
1. ... elle lui avait conté ses lectures, l'effroi de sa tante à la vue des planches anatomiques; et, un instant, il était resté surpris et plein de gêne, devant cette fille déjà savante, avec ses grands yeux candides.
É. ZOLA, La Joie de vivre, 1884, p. 866.
2. Ils poussaient un chariot plein de manger et de sacs et tiraient un vieux cheval blanc gigantesque et d'une maigreur de pièce anatomique.
M. VAN DER MEERSCH, Invasion 14, 1935, p. 393.
3. Laurent avait saisi la pièce anatomique à pleine main et, l'ayant égouttée, commençait de la diviser dans la longueur.
G. DUHAMEL, Chronique des Pasquier, Cécile parmi nous, 1938, p. 208.
Spéc. Piqûre anatomique. Piqûre qu'on se fait en disséquant un cadavre et pouvant entraîner une infection grave :
4. Une piqûre anatomique l'a empoisonné.
P. BOURGET, Nouv. Essais de psychol. contemp., 1885, p. 235.
P. méton.
1. Qui a rapport à la structure d'un organe ou d'un corps organisé :
5. ... la création de l'appareil visuel ne s'explique pas plus par l'assemblage de ses éléments anatomiques que le percement d'un canal ne s'expliquerait par un apport de terre qui en aurait fait les rives.
H. BERGSON, L'Évolution créatrice, 1907, p. 95.
6. Avouez que je n'avais pas tort, à Beaujon, de vous répéter : « Soyez chirurgien. » C'est si beau, cet art, appuyé sur la science! Et quelles émotions d'intelligence quand, le bistouri en main, les plus minutieux détails anatomiques nous revenant, nous greffons littéralement notre action sur celle de la vie!
P. BOURGET, Le Sens de la mort, 1915, p. 132.
7. En outre, on ne peut pas étudier de cette manière les modifications psychologiques qui accompagnent les changements anatomiques et fonctionnels subis par le squelette, les tissus et les humeurs, sous l'influence de la nourriture, du mode de vie, etc.
A. CARREL, L'Homme, cet inconnu, 1935, p. 60.
8. Mais il importe de ne faire aucun mystère de la différence anatomique des sexes, d'éviter à son propos tout sous-entendu, et de se garder d'en parler avec moins de naturel que de toute autre.
E. MOUNIER, Traité du caractère, 1946, p. 148.
2. Qui a rapport à la forme, à l'aspect extérieur, à la conformation générale du corps; en partic. dans la langue des Beaux-Arts :
9. ... il faut que les formes humaines, qui sont le modèle principal du sculpteur, soient d'abord connues et familières, par l'étude anatomique, par le moulage, par le dessin, ou bien par des travaux exécutés d'après le modèle sans invention aucune.
ALAIN, Système des beaux-arts, 1920, p. 211.
Au fig. Qui a rapport à l'analyse minutieuse de la réalité :
10. Il y avait une chose au monde qu'il admirait de façon sincère : la méthode anatomique. Cette façon de décrire les objets ou les parties du corps, sans laisser au moindre accident, au plus petit détail, la possibilité d'échapper, cette façon de serrer la réalité sur toutes ses faces, au delà même de ce que peut envisager l'appareil photographique, qui n'est qu'un œil, enivrait Edmond parce qu'elle lui donnait l'impression d'avoir acquis un avantage au moins sur cette réalité, une prise sur la vie.
L. ARAGON, Les Beaux quartiers, 1936, p. 201.
B.— Qui a rapport à l'anatomie considérée comme science :
11. Et certains [de ces problèmes] nous ne les abordons encore qu'avec une paralysante réserve, comparable à cette retenue qui empêcha le progrès de la médecine et toute connaissance anatomique exacte, aussi longtemps que l'examen du corps humain put être considéré comme indécent et attentatoire.
A. GIDE, Geneviève, 1936, p. 1360.
Prononc. :[]. Enq. :/anatomik/.
Étymol. ET HIST. — 1546 table anatomique « table de dissection » (Ch. ESTIENNE, Dissect. des Parties du Corps, 387, 43 ds QUEM.); 1546 théâtre anatomique « amphithéâtre » (Ibid., 373, 15, ibid.).
Empr. au b. lat. anatomicus (d'abord attesté comme subst. au sens de « anatomiste » : ca 390, AMMIEN MARCELLIN, 28, 4, 34 ds TLL s.v., 21, 59) attesté comme adj. au sens de « qui concerne l'anatomie » ds AUGUSTIN, De anim., 4, 6, 7, ibid., 21, 63.
STAT. — Fréq. abs. litt. :231. Fréq. rel. litt. :XIXe s. : a) 224, b) 500; XXe s. : a) 162, b) 425.
BBG. — Comm. t. 1 1837. — Lar. méd. 1970. — LAV. Diffic. 1846. — LITTRÉ-ROBIN 1865. — Méd. Biol. t. 1 1970. — NEYRON 1970. — NYSTEN 1824.

anatomique [anatɔmik] adj.
ÉTYM. 1546; bas lat. anatomicus, de anatomia. → Anatomie.
Relatif à l'anatomie. || Description anatomique. || Analyse anatomique et analyse morphologique. || Pièce, planche anatomique ou d'anatomie. || Coupe anatomique.Piqûre anatomique, qu'on se fait en disséquant.
0 Ils ont découpé en deux, à la hache, un cadavre de phoque qui pue l'ammoniaque; c'est une véritable coupe anatomique laissant voir en tranches les intestins, les viscères qui dessinent des arabesques colorées, le tout dur comme fer !
R. Frison-Roche, Peuples chasseurs de l'Arctique, p. 270.
Qui a rapport à la forme, à l'aspect extérieur du corps humain. || Étude anatomique en peinture, en dessin.
Fig. Relatif à une analyse minutieuse de la réalité (anatomie, fig.).
DÉR. et COMP. Anatomiquement. Neuroanatomique.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • anatomique — ANATOMIQUE. adj. des 2 g. Qui appartient à l Anatomie. Observations anatomiques. Sujet anatomique. [b]f♛/b] On appelle Théâtre anatomique, Un lieu destiné pour y faire des anatomies …   Dictionnaire de l'Académie Française 1798

  • anatomique — Anatomique. adj. de tout genre. Qui appartient à l anatomie. Observations anatomiques. sujet anatomique …   Dictionnaire de l'Académie française

  • Anatomique — Anatomie Planche anatomique datant de la fin du 13e siècle et représentant le réseau veineux …   Wikipédia en Français

  • anatomique — (a na to mi k ) adj. Qui appartient à l anatomie. HISTORIQUE    XVIe s. •   Ils se sont estudiés d entendre son architecture admirable par dissection anatomique, PARÉ Préf.. •   Dilater la playe, en evitant les nerfs et grands vaisseaux, ainsi… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • ANATOMIQUE — adj. des deux genres Qui appartient à l anatomie. Observations, recherches, travaux anatomiques. Préparations, démonstrations anatomiques. Sujet anatomique …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • ANATOMIQUE — adj. des deux genres Qui a rapport à l’anatomie. Observations, recherches, travaux anatomiques. Préparations, démonstrations anatomiques. Sujet anatomique …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • Amphithéâtre anatomique — Théâtre anatomique Gravure de 1612 représentant le théâtre anatomique de Leyde avec des squelettes humains et animaux dans les gradins prévus pour le public. Pour l histoire de l anatomie, un théâtre anatomique est un …   Wikipédia en Français

  • Théâtre anatomique — Gravure de 1612 représentant le théâtre anatomique de Leyde avec des squelettes humains et animaux dans les gradins prévus pour le public. Pour l histoire de l anatomie, un théâtre anatomique est un édifice spécialisé où l on procédait …   Wikipédia en Français

  • Amphithéâtre anatomique de Bologne — Théâtre anatomique de Bologne L intérieur du théâtre anatomique de Bologne. Le théâtre anatomique de Bologne est un théâtre anatomique que l on trouve dans le palais de l Archiginnasio, à Bo …   Wikipédia en Français

  • Théâtre anatomique de l'Archiginnasio — Théâtre anatomique de Bologne L intérieur du théâtre anatomique de Bologne. Le théâtre anatomique de Bologne est un théâtre anatomique que l on trouve dans le palais de l Archiginnasio, à Bo …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.